Alimentation et cancer colorectal

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Des progrès considérables ont été réalisés au cours de ces dernières années sur la connaissance des facteurs impliqués dans la cancérogénèse colorectale et sur leurs mécanismes d’action. Les données parfois discordantes des études épidémiologiques ne permettent pas encore de faire des recommandations reposant sur des bases indiscutables.

Le rôle protecteur des légumes verts est de fait le mieux établi. Il y a également des données convergentes suggérant qu’un apport calorique élevé, une vie sédentaire et un excès de poids sont des facteurs de risque. Le rôle favorisant des matières grasses animales, des viandes grasses, des hydrates de carbone raffinés et le rôle protecteur des fibres ou du calcium doit encore être confirmé. L’alcool et le tabac paraissent impliqués dans les phases initiales de la cancérogénèse.

Les études d’intervention en cours font espérer des possibilités de prévention primaire destinées à l’ensemble de la population au moyen de conseils simples et bien acceptés. Le futur appartiendra à une synthèse entre les apports de l’épidémiologie nutritionnelle, de la physiologie intestinale et de la biologie moléculaire. Il sera alors peut-être possible de moduler les conseils en fonction du terrain génétique et ainsi d’aboutir à une prévention sûre et efficace du cancer du colon.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »